Archive | La boîte à outils RSS feed for this section

L’objet mystère n°2 est… Le thermoscope de Galilée !

6 Mar

Vous aviez trouvé l’identité de l’objet ? Bravo à vous ! La Mascotte tient à vous féliciter.
mascotte1_0

thermoscope

Thermoscope de Galilée exposé au Musée des arts et métiers

Voici quelques petites précisions sur cet objet :

Le thermoscope de Galilée a été conçu en 1597 par le savant Galileo Galilei (Galilée). Il est composé d’un petit ballon en verre surmonté d’un long tube assemblé avec un récipient contenant de l’eau colorée. Il a permis au fameux inventeur de mettre en évidence la dilatation de l’air lorsqu’il y a un changement de température.

 

Mais alors, comment fonctionne-t-il ?

Galilée prenait d’abord le ballon dans ses mains pendant quelques instants pour réchauffer l’air à l’intérieur. Puis il plongeait le tube dans le récipient contenant l’eau bleue, tout en gardant ses mains bien en place et en faisant attention que l’ensemble soit bien fermé, pour ne pas laisser passer de l’air à l’extérieur. Lorsqu’il enlève ses mains, l’eau monte comme par magie ! Et lorsqu’il les remet, l’eau redescend.

Screenshot 2018-02-27 at 11.17.13Screenshot 2018-02-27 at 11.17.56Screenshot 2018-02-27 at 11.26.49

Pour en savoir plus voici le lien de la vidéo : http://scenari.crdp-limousin.fr/galilee/co/module_galilee_22.html

De la magie ? Vraiment ?

Vous vous doutez qu’il y a une explication scientifique et vous avez raison ! En fait, l’air est composé de minuscules particules qui se déplacent un peu partout, mais pas de la même façon selon la température.

Screenshot 2018-02-27 at 11.53.01

Quand l’air est chaud, les particules ont tendance à vouloir prendre le plus de place possible et elles s’éloignent donc entre elles. Alors que quand il fait froid, elles se rapprochent et prennent moins de place. Un peu comme les manchots pour se tenir chaud en Antarctique.

manchot_empreur

Des manchots empereur

Et le thermoscope dans tout ça ?

Vous l’aurez compris, c’est ce qu’il se passe dans notre tube. Quand le scientifique prend dans ses mains le petit ballon, il chauffe l’air à l’intérieur de celui-ci et les particules vont s’éloigner. Lorsqu’il enlève ses mains, les particules vont se rapprocher, et l’air dans le tube va prendre moins de place, donc le liquide va monter.

Screenshot 2018-02-27 at 11.58.13

Et les mesures ?

En fait, le thermoscope n’est pas un appareil de mesure à proprement parlé. Il ne contient pas de graduation, il nous permet juste de constater les changements de température, mais n’a pas plus d’utilité. Cependant, il est l’ancêtre du thermomètre qui lui, permet d’avoir une idée précise de la température. C’est donc cette découverte du phénomène de l’air qui prend plus ou moins de place (la dilatation) qui a permis de créer des instruments de plus en plus précis pour mesurer la température.

Publicités
Image

Newsletter 2

20 Fév

Screenshot 2018-02-20 at 11.44.32

Des mesures ancestrales…

13 Fév

Le Système métrique que l’on connaît aujourd’hui est en vigueur depuis le XIXe siècle. Cependant, certains poids et mesures existent depuis bien plus longtemps, et sont encore utilisés de nos jours, en voici quelques exemples.

 

Informatique / Imprimeur Hauteur des lettres 1 ciceros = 4,51 mm
Cuir Surface du cuir 1 pied carré = 0,0929 m2
Chaussures Pointure Ex : 36 = 24 cm
Vêtements Taille 40 = 80 cm de tour de taille, divisé par 2
Gants Pouces 1 pouces = 2,54 cm
Chaussettes Points 680 points = 24 cm
Bijoux Poids de la pierre précieuse 1 carat métrique (ct) = 0,2 g
Or Quantité contenue dans un bijou 1 carat (K) = 1/24 de sa masse totale
Fruits et légumes Quantité 1 livre = 500 g
Œufs Quantité 1 douzaine / 1 demi-douzaine
Pétrole Volume 1 baril = 159 litres
Marine Volume 1 tonneau = 2,83 m3
Vin Volume 1 magnum = 1,5 L
Cuisine Volume 1 cuillère à café = 5 cm3

 

Bibliographie : DREVET Louis, Trois siècles de l’Histoire de la mesure

L’objet mystère est … une clepsydre à tambour !

8 Fév

Vous aviez trouvé l’identité de l’objet ? Bravo à vous ! La Mascotte tient à vous féliciter.       mascotte1_0

Clepsydre à tambour avec réveil, 1700-1800Horlogerie / Horloge

Clepsydre à tambour avec réveil, 1700-1800 Horlogerie / Horloge

 

Voici quelques petites précisions sur cet objet :

La clepsydre à tambour a été inventée au XVIII siècle. Elle a pour fonction principale de donner l’heure et elle peut accessoirement servir de réveil.

Tout d’abord fondée sur l’observation des astres, la mesure du temps s’est faite à l’aide de différents dispositifs. Notamment, grâce à la matérialisation de l’écoulement du temps par celui de l’eau ou du sable. La clepsydre à tambour, exposée au Musée des arts et métiers utilise, quant à elle, l’eau pour fonctionner.

 

Mais alors, comment fonctionne-t-elle ?

Le principe est simple…

Clepsydre-méca

Le « tambour », ci-dessus, est une boite ronde disposée à la verticale dont les extrémités sont suspendues par des cordelettes.

Une fois libéré et remonté par l’enroulement des cordelettes autour de son axe, le tambour redescend…

yoyo

                                …Comme un yo-yo !

En montant et en descendant, le tambour indique l’heure à l’aide des graduations sur les côtés de la clepsydre.

dessin

 

Et l’eau dans tout ça ?

En effet, comme on le voit sur l’illustration ci-dessous, le tambour est constitué de 7 cloisons disposées radialement (c’est-à-dire, perpendiculaire à un axe).

Clepsydre-méca-eau

De l’eau en quantité appropriée occupe partiellement la partie basse du tambour, et permet ainsi de rétablir l’équilibre et de stabiliser la suspension. L’eau se déverse dans les différentes parties du tambour, apporte un poids, et le fait tourner.

 

« Greffier, arrêtez l’eau ! »

 Le saviez-vous ? Chez les grecs puis chez les romains, la clepsydre servait, lors de procès, à mesurer de façon égale, le temps de parole de l’accusé et de la défense.

Newsletter 1

30 Jan

Newsletter n° 1

1, 2, 3 … A VOS MARQUES, PRÊT, PARTEZ !

Le défi a commencé ! Une fois que vous aurez reçu votre identifiant « auteur », voici la démarche à suivre, en classe :

– Se rendre sur le blog : https://ingenieurenherbedefi.wordpress.com

– Cliquer sur les trois petits points  en bas à droite de votre écran, puis sur « Connexion », et utilisez les identifiants. Pour poser vos questions, cliquez sur  en haut à droite du blog. Vous pouvez alors, posez votre questions en rédigeant un article, sans oublier de le signer. A la suite de cela, il ne vous restera qu’à  à l’aide du bouton en haut à droite (Attention, il faut parfois cliquez deux fois sur publier). Votre article apparaîtra dans la Rubrique  du blog.
– N’hésitez pas à répondre aux autres classes via les commentaires du blog lorsqu’ils en posent, et ils en feront de même avec vous! Pour cela, rien de plus simple: sans vous identifiez, cliquez sur « Laisser un commentaire » en bas de l’article, en n’oubliant surtout pas de renseigner votre Nom.

newsletter

Les visites « ingénieur en herbe » battent leur plein au Musée des arts et métiers !

29 Jan

Chers « ingénieur en herbe »,

Vous êtes nombreux à être venus suivre la visite pour le défi « Ingénieur en herbe » au Musée des arts et métiers et nous vous en remercions !

Au programme : discussion autour des différentes mesures, découverte interactive des anciens instruments de mesure, réflexion sur quelques notions de mécanique et recherche des objets du musée les illustrant.

La Mascotte espère que tout cela vous aidera pour imaginer et concevoir votre prototype !

Les visites continuent encore les semaines à venir et nous serons ravies de vous accueillir !

En attendant, voici un objet mystère qui pourra peut-être vous donner d’autres idées…

À votre avis : De quoi s’agit-il ? Que mesure-t-il ? Comment fonctionne-t-il ? Et dans quel contexte a-t-il pu servir ?

Clepsydre à tambour avec réveil, 1700-1800 Horlogerie / Horloge

Pour vous aider, la mascotte vous donne les indices suivant avant de partir :

   EAU  dessin-horloge-1

⇒ N’hésitez pas à commenter l’article pour partager vos réponses !!

Bonne chance et à bientôt !

Le petit théâtre du Musée des arts et métiers, par Serge Picard

12 Déc

Notre professeur relais, Serge Picard, a confectionné quelques petites vidéos qui peuvent vous aider à comprendre le fonctionnement de plusieurs instruments de mesure du temps et des masses notamment, qui font partie des collections du musée.

Vous pouvez les visionner à l’adresse suivante : http://www.videolef.fr/serge/donnees/cadres.htm

Quelques exemples à visionner : La mesure du temps ; Les balances ; Les horloges ; La mesure de la vitesse par Foucault.